# 18 – Focus : le Roi Heenok

Nombreux sont ceux à avoir marqué l’histoire  : Sylvain Durif, Eddy Malou, Amine Mojito, Bassem, Morsay, JCVD… la liste est longue. Mais parmi tous ces énarques, un nom resplendissant de talent ressort encore et toujours. Il s’agit de mon guide spirituel, le Roi Heenok, t’entends ?!

Pour ceux qui ne le connaissent pas, ce mélange de Jacques Chirac et de Mobb Deep, tel qu’il se définit, est un rappeur-compositeur canadien agé d’une quarantaine d’années.
Il s’est fait connaitre en 2004 grâce aux vidéos (aujourd’hui cultes) publiées sur son site internet.

A la tête du collectif Gangster and gentleman, regroupant plusieurs rappeurs inconnus au bataillon (à raison) tels que Rapiso, Kinimod et UgoBoss, il revendique la tendance “gangster” du rap en alliant tous les clichés circulant là-dessus (littéralement tous les clichés) armes, drogue, filles, grosses voitures, grosse chaines “brilles brilles”, diamants aux poignets… tout y passe. Il a d’ailleurs été appréhendé en 2008 pour possession d’armes et de drogue.

Bien que ses sons soient de réelles diarrhées auditives, le Roi Heenok s’est illustré à maintes et maintes reprises lors d’interviews au cours desquelles il s’est distingué par ses expressions bien particulières (Les choses se passent à fond t’entends pute nègre ?”, “leurs montres valent moins que… moins que cent dollars, ils ne tirent aucun revenus ! Ou est l’hydroponic ?”) et ses déclarations, pour le moins intrigantes (« Tout est allemand, en même temps, tout est égyptien, en même temps, REP (repose en paix) Yasser Arafat. », « Est-ce que Jesus est l’ami de Satan ? Est-ce que Satan est l’ami de Jehova ? Tels sont les liens de parenté entre Roi Heenok et Barrack Obama »).

Le Roi Heenok affirme aussi avoir été influencé, et “être concerné” par des films comme Rambo, ou encore Scarface. « C’est comme lorsque Tony Montana… lorsque son partenaire se faisait couper la tête avec cette chainsaw, tu t’rappelles de cette partie, han ? Le roi heenok, le balafré lui han ! Le divertissement à son meilleur. »

Le rap « mongole »
Lorsqu’il est interrogé à propos de son style musical, le Roi Heenok parle d’un rap mongole. Il présente ça comme un renouveau du gangsta rap francophone, supérieur à ce qui se fait actuellement (“j’vais libérer les français de leur rap pédé »).
A vous de juger (ça a le mérite d’être marrant)

Concrètement, “le roi de la Rive Sud” reprend des instrus assez populaires, puis pose dessus avec son style bien particulier.
On remarque aussi des thèmes plutôt récurrents dans les titres de ses chansons (armés jusqu’aux dents, vous fournit la came, plus de poudre blanche, injection fatale…) et albums (cocaïno rap musique, Calico Muzik, rap capitaliste…).
Le roi est aussi l’objet d’une question restée sans réponse : se prend-il au sérieux ou est-ce un canular ? Peu importe, il est apparu en 2009 sur l’album capitale du crime volume 2 de La Fouine , ce qui a donné lieu à une interview en studio de cet être atypique.

Comme beaucoup de rappeurs, Henoc Beauséjour est en froid avec un certain nombre d’artistes hip-hop. Par exemple Booba qu’il a tenté (remarquez le “tenté”) de clasher dans “J’garde le kalashnikov” ou même Stratège, objet d’une diss-track dans “La petite négresse à bicyclette” et à propos de qui le roi a déclaré « ce faux nègre délatte sur le rap jeu que j’opère ».

Quelques citations inspirantes du roi.
« Lorsque j’écris mes textes, la seule chose que j’essaye de faire c’est de projeter un rap 3d »
« Georges Bush n’est pas gangster, Chirac c’est un gangster et un gentleman, alors la connaissance gère le risque »
« j’aime pas lire ça me fait mal à la tête ça me BRLLLLLAAAA ça me donne des migraines de fou BRRRRRAAAAAA »
« lorsque tu me parles de k-maro, je pense à une pontiac qui consomme beaucoup de gasoline »
« Elle va ramasser la merde de son chien. Ta femme ne ramasse jamais ta merde si toi tu chies. Son putain de chien il chie, et elle ramasse sa merde. Alors pour tester ta femme, tu chies, si elle ramasse tu la maries. Si elle te dit quoi que ce soit, tu la fous dehors à coups de pied dans le cul mon négrito ».

Les grands classiques du Roi
Certaines interviews, certaines chansons, et certains passages du roi ont contribué à bâtir sa légende. Pour résumer ce personnage, voici une sélection (absolument pas exhaustive) de ses grands moments.