Le retour de Joke

Le retour du Prince

Joke s’était fait discret depuis deux ans et son « Delorean Music », plutôt bien produit, novateur mais qui nous laissait sur notre faim. D’autant que le Montpelliérain nous promettait de très belles choses avec son album phare, « Ateyaba ». Une bombe dans le monde du hip-hop en 2014 avec des morceaux aux instrus innovantes et aux paroles crues.

Mais Joki, pas vraiment le chouchou des médias, semblait avoir disparu du Rap Game depuis 2015. Certains disaient qu’il préparait quelque chose mais il faut avouer qu’on n’y croyait pas trop. A notre grand désespoir puisque face à la trappe, le gars du Sud nous proposait des sonorités nouvelles.

Force est de constater que nous nous sommes trompés. Car le gringalet toujours bien sapé revient très fort au début du printemps. Joke a su soigner son retour en dévoilant petit à petit son nouveau projet. Le tout en s’associant à Nike pour la sortie de la Air Vapor Max, dans le cadre des Air Max Day.

Imaginez notre impatience en voyant dimanche l’annonce du nom de son nouvel album (Oui oui un album pas un EP !) « Ultra-Violet » et d’un clip « Vision » !

A l’écoute « Vision » est un son qu’aucun autre rappeur n’aurait pu faire à part Joke. Le style est clair. On retrouve les instrus électros entrevues dans « Ateyaba » et approfondies dans « Delorean Music ». Toujours aussi insolent, Joke joue toujours au Petit prince et n’a pas peur de l’égo trip. Quand c’est lui qui le fait, on kiffe.

Le clip est visuellement soigné, les lumières froides propres à l’univers qu’il développe depuis son premier album sont là, blanches et bleues pour la plupart. La sape est au centre du clip, aussi bien en ce qui le concerne qu’en ce qui concerne les charmantes demoiselles qui l’accompagnent. L’univers est assumé.

Dans « Vision » Joke nous promet un Tsunami. On attend la suite de l’album pour lui donner raison. Joke nous avait surpris en entrant dans le rap game avec deux EP séduisants  consécutifs « Kyoto » puis « Tokyo » ( « Tokyo » inclut le morceau « Harajuku », véritable pépite qui mériterait plus de reconnaissance). Il avait confirmé avec « Ateyaba ». On attend maintenant que le petit prince du Rap Game devienne grand, avec un troisième album à la hauteur de nos espérances.

 

 

 

 

 

 

Publicités