Focus sur «17», premier album d’XXX

Surcoté pour certains, prodige pour d’autres, XXXTentacion est l’un des rappeurs les plus médiatisés du moment. J’étais assez partagé au départ mais après avoir écouté son premier album 17, je me suis senti obligé d’en parler. C’est l’un des meilleurs de l’année à mon humble avis. Avis partagé par beaucoup d’autres car il s’est hissé au top 2 du Billboard 200 (juste derrière Luv is rage 2 de Lil Uzi Vert) la semaine de sa sortie.

Très brièvement pour ceux qui ne le connaissent pas, XXXTentacion est un rappeur de Floride âgé de 19 ans, dépressif (voire même suicidaire) et considéré à juste titre comme l’un des plus sombres de sa génération.

Emo hip-hop

L’album d’XXX est un exemple parfait de ce que peut être l’émo hip-hop (au détail près que les sonorités qu’on y retrouve se rapprochent souvent du rock comme dans Depression & Obsession ou Save Me), style musical principalement caractérisé par des lyrics morbides. Musicalement les sons peuvent varier du tout au tout. Par exemple, Xo tour Llife de Lil Uzi Vert ne se rapproche de l’album d’XXX que d’un point de vue lyrical, les instrus et l’atmosphère n’ont rien à voir.

Ce que je trouve intéressant à propos de cet album

On connaissait habituellement XXX pour ses bangers tels que Look at me (de la frappe) et Imsippinteainyohood (instru un peu trop agressive mais si on est dans le bon mood c’est très lourd, ça donne envie de faire planter son ordi puis de l’éclater contre une table).
17 contraste totalement avec les sons cités précédemment dans la mesure ou XXX chante ou rappe sur un ton bien plus posé. S’il peut en décevoir certains au point de vue musical pour un album de hip-hop, l’intérêt de 17 se trouve principalement dans les lyrics et l’atmosphère dégagé.
On a l’impression qu’XXX partage les pensées les plus sombres qui lui traversent l’esprit comme ses envies d’en finir, ses sentiments suite au suicide de sa pote Jocelyn Flores, sa difficulté à s’aimer ou à se pardonner certains actes commis etc. Le tout condensé dans un album de 22 minutes seulement (les sons avoisinent 2 mins, ce qui évite de s’en lasser).

Pour appuyer mes propos voici quelques exemples :

Revenge
Well broken hearts break bones, so break up fast
And I don’t wanna let it go, so in my grave i’ll rot
I’ve dug two graves for us, my dear
Can’t pretend that I was perfect, leaving you in fear.

Jocelyn Flores
Girl that you fucked with killed herself
that was this summer and nobody helped
And ever since then, man, I hate myself
Wanna fuckin’ end it, pessimistic.

Everybody dies in their nightmares
Tired of fellin’ like i’m traped in my damn mind
Tired of feelin’ like i’m wrapped in a damn lie
Tired of feelin’ like my life is a damn game
Nigga really wanna die in the night time. 

Orlando
Put the noose on my neck and the hole in my back again
I’ve been waiting on death with a smile on my face
this is the end
Waste of tears.

L’album complet ci-dessous.