Une vie, un destin : C215, de la rue à l’Imagination Week

C215 aka Christian Guémy fut l’invité de la prestigieuse Imagination Week (édition 2017). (on vous met le lien au cas où).

Vous reconnaîtrez surement sa création qui se situe entre le Galion et le K-LAB. On y trouve sa vision de Marianne ainsi qu’un extrait de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.  Dans son discours devant les étudiants, il a exprimé la nécessité d’imaginer, c’est-à-dire de sortir des « mimiques » du quotidien. Pour C215, « l’Homme est un singe » ce qui est assez explicite.

Portrait d’un artiste engagé

Né à Bondy en 1973, ce n’est que tardivement qu’il commence à s’intéresser au Street-Art puisqu’il commence le pochoir en 2006. L’année suivante, il contribue à une création du MUR (asso de l’art Urbain) pour laquelle il réalise une fresque de 25 mètres de long.

c2151.jpgLa signature de C215 est un cube qui laisse apparaître son pseudo 

Au fur et à mesure il s’engage peignant le visage de Christiane Taubira en 2013 alors visée par des attaques racistes.

c2152.jpegEt toc les racistes.

Il s’engage aussi pour la préservation de l’environnement en peignant sur des objets recyclés, comme 2pac sur un vinyle :

2pacvinyle.jpgYou claim to be a player, but I fucked your wife
We bust on Bad Boys, niggas fucked for life

Il a réalisé pas mal d’œuvres en France, notamment dans le 13ème arrondissement à Paris. On peut aussi voir ses travaux à l’international : Londres, Rome, Milan, New-York…

c215brooklyn.jpgC215 a laissé son empreinte à Brooklyn

Fan de jeux vidéos ? Il a pensé à toi car en 2013 il réalise 20 illustrations pour le jeu Far Cry 4 d’Ubisoft. Tu peux apercevoir les tags incrustés dans les décors du jeu.

c215farcry.jpg
C215, à propos de sa collaboration avec Ubisoft :  «Ça ne dénaturait pas mon travail, c’était une expérience intéressante et l’occasion de rencontrer un nouveau public.»

On note son engagement pour le mouvement « Toujours Charlie, de la mémoire au combat » pour lequel il réalisa un visuel bénévolement qui fût dévoilé il y a un mois.

Son principal modèle est sa fille Nina.  Il veut que son art soit accessible à tous et on adore sa simplicité.

On aime aussi : ses graffitis de sportifs tout en couleurs et son style reconnaissable parmi tant d’autres.

C215Moureau.jpgZidane, Flessel et Riner, pour Paris 2024. Complexe sportif Charles Moureu, 75013

On en parle dans Le Parisien : à l’occasion du 50ème anniversaire du mouvement de Mai 1968, C215 s’est offert les murs de la Fac Paris Nanterre en réinterprétant « La liberté guidant le peuple » de Delacroix. On reconnaîtra son style exprimé à l’ESSEC avec sa propre Marianne.

Marianne.jpgSeul le drapeau français est en couleur

C215 est un pochoiriste inspiré et doué. Peut-être le reverrons-nous au Street Festival ce printemps ?

Publicités