RDP, l’entertainer de Chevaleret

Paris Sud regorge de talents : Jok’Air, Sneazzy, Nekfeu et Lomepal pour ne citer qu’eux. Mais ils ne sont pas les seuls. Nous sommes partis à Chevaleret dans le 13ème, à la rencontre du rappeur RDP.

RDP pose sur l’instru de Check de Young Thug

RDP, de l’entertainment brut et simple

Dans ses textes, on retrouve des thèmes récurrents du rap français (l’argent, son quartier, la galère), mais il n’est pas pour autant dans le paraître. S’il rêve d’oseille comme la plupart des rappeurs, c’est surtout pour mettre ses proches à l’abri de la misère. Néanmoins il ne mise pas tellement sur le rap pour s’en tirer. Sa musique est plus l’exutoire de ses problèmes au quotidien qu’un moyen de gagner de l’argent.

Dans la forme, il n’hésite pas à s’inspirer de ce qui se fait aux Etats-Unis : refrains chantés, changements de rythme, couplets saccadés. D’ailleurs, il fait surtout appel à des beatmakers américains pour ses productions.

« Elle croit que j’ai révisé toute la night, que j’vis dans l’16 une vie de malade » : les apparences sont parfois trompeuses

Ses projets : « Le nerf de la guerre » et « Unanime »

Son 1er EP Le Nerf de la Guerre est sorti le 21 octobre 2016. 2 morceaux se démarquent clairement pour nous :  Karma et Châtiment. 

Le clip, entièrement tourné dans le  13e est une illustration du karma immédiat
« J’attends l’heure de mon châtiment » : karma pas si immédiat finalement ?

1 an plus tard sort son 2ème EP, Unanime, qui est dans la continuité du 1er. RDP continue de parler de ce qu’il sait, de ce qu’il a et de ce qu’il veut dans des clips conceptuellement intéressants :

RDP porte une muselière, son crew rappe pour lui : ils sont les porte-paroles du même message
« J’suis dans l’fond du club comme dans l’fond d’ta chatte » : ça, c’est dit

Son équipe : HRTLSS

Parce qu’un rappeur avance rarement seul, RDP et ses amis les plus proches se réunissent sous la bannière HRTLSS (à prononcer Heartless). Relevant plus du concept que de l’entreprise, il est bien difficile de définir ce collectif: crew, bande de potes, marque de vêtements, influenceurs ils sont touches à tout. Vous pourrez en savoir plus sur eux lors de leur soirée gratuite le 13 avril.