Pas de panique, Kanye nous fait tous marcher

  Voilà maintenant plusieurs semaines que Kanye a fait son retour tonitruant sur Twitter et dans les médias. Pour son armée de fans fidèles et affamés, c’est le signe d’un nouvel album solo, après le très controversé The Life of Pablo en 2016, en plus d’un album en collaboration avec Kid Cudi, des productions sur les albums de Nas, Pusha T, Teyana Taylor ou encore Christina Aguilera.

  Mais en attendant le 1er juillet et le début des hostilités musicales, c’est un Kanye West encore plus imprévisible, provocateur et sans filtre qu’avant sa dépression nerveuse et son séjour en hôpital psychiatrique que l’on retrouve. C’est sans surprise que l’artiste fait parler de lui avec des déclarations à contre-courant et des phrases choc, mais alors que ce fils d’activistes Black Panthers s’est battu toute sa vie pour changer l’image de l’homme noir à travers l’art et le succès qui va avec, il affiche aujourd’hui un soutien indéfectible à Donald Trump et à des figures de l’extrême droite américaine, exhibant fièrement sa casquette dédicacée « Make America Great Again », symbole de sa nouvelle bromance partagée avec le Président lui-même.

KIsma1.pngI’m hyper focused on the now

Qui est ce monstre et qu’a-t-il fait de Kanye Omari West ? Comment l’homme qui a lancé « George Bush doesn’t care about black people » en direct d’une chaine de télévision nationale en 2005, peut déclarer en 2018 que l’esclavage était un choix ?

  Son interview de 2 heures avec le célèbre animateur radio Charlamagne (consultable içi) nous donne quelques éléments de réponse. Kanye ne soutient pas les positions politiques de Donald Trump, il admire seulement sa capacité à réaliser, en suivant ses propres règles, l’impossible (devenir président des Etats-Unis) quand le monde entier l’en croyait incapable. Ce qui n’est pas sans rappeler le propre parcours de l’artiste, qui a réussi à devenir successivement l’un des meilleurs producteurs, rappeurs puis designers de la planète au cours de son incroyable carrière, quand le monde entier le moquait.       Il ajoute que l’esclavage ne fut pas un choix délibéré, mais qu’un peuple soumis pendant 400 ans développe des mécanismes psychologiques qui les conforte tellement dans cette soumission qu’ils assimilent presque cette dernière à un choix personnel. Une théorie connue des historiens spécialistes de l’esclavage en Amérique.

  Pourtant, ces explications ne suffisent pas à rassurer le public de Kanye, qui a du mal à lui pardonner ses déclarations insensées, même s’il sait bien que le rappeur a l’habitude de faire parler de lui (en bien ou en mal) avant la sortie de ses albums pour leur donner une dimension supplémentaire : c’est un sujet de débat, et c’est surtout un test pour ses détracteurs qui l’attendent au tournant.

  Heureusement, certaines personnes (dont nous), ont beaucoup de temps à perdre et ont développé des théories presque complotistes pour expliquer le comportement de leur idole. Si celles qui expliquent que Kanye s’est fait laver le cerveau par les Kardashian dans l’hôpital psychiatrique, ou qu’il s’est fait remplacer par un clone Illuminati nous ont bien fait rire, une théorie pas si folle que ça a attiré notre attention.

  Un utilisateur du forum KanyeToThe.com a exposé cette théorie révolutionnaire : avec son copain Tremaine Emory (plus connu sous son pseudo Twitter @denimtears), Kanye est en train de réaliser une performance artistique inspirée par Andy Kauffman, David Hammons,  Joseph Beuys, et le film Le Prestige.

  Explications :

Lui, c’est Tremaine Emory.

Kisma2.png
Naps are awesome

C’est un collaborateur et ami de Kanye. Ils ont été aperçus ensemble à plusieurs reprises à Calabasas un peu avant le retour médiatique de Kanye. Kanye l’a même cité commune l’une des personnes les plus importantes de son entourage dans son interview fleuve de 2 heures.

Lui, c’est Joseph Beuys :

Kisma3

Le cousin caché de Jean-Luc Reichmann

C’est un artiste américain qui en 1974, a réalisé une performance nommée I like America and America Likes Me, durant laquelle il s’était enfermé dans une pièce avec un coyote pendant 3 jours pour transmettre à l’animal le concept de tolérance, et ce grâce au désir de guérison de l’artiste. Ici le coyote serait l’extrême droite américaine, et Beuys serait Kanye West, qui a twitté l’image de Beuys et de son installation de 1974. Tiré par les cheveux ? Ce n’est pas fini.

Kanye a également twitté des images de l’œuvre de David Hammons.

Kisma4.png

David Hammons était un artiste qui s’emparait de symboles racistes, comme à l’époque le pique (ici la casquette MAGA !), et les retournait contre leurs créateurs.

  Et c’est là que ça devient intéressant, regardez la réponse de Tremaine Emory, alias @denimtears, à ce tweet :

Kisma5

Incroyable ! Vous commencez à y croire ? Nous on est déjà convaincus. But wait ! There is more…

Kanye a twitté un dessin d’Andy Kauffman, comédien célèbre pour avoir incarné un personnage grossier, provocateur, et avoir fait marcher son public en réalisant des farces géantes sur plusieurs mois. NDLR : voir le superbe film Man On The Moon qui retrace la vie de Kauffman et a valu à Jim Carrey un Golden Globe pour sa performance magistrale.

Kisma6.png

 Andy Kauffman ne sortait jamais de son personnage, au point où ses fans sont persuadés que sa mort due à un cancer était une farce.

Alors Kanye ne compte-t-il jamais mettre un terme à cette supercherie ?

  La réponse se trouve dans le film Le Prestige, supposément le dernier acte de la performance, que Tremaine Emory a évoqué plusieurs fois :

Kisma7

  Le Prestige est le dernier acte d’un tour de magie parfait. La première étape est l’Engagement : le magicien vous présente un objet et vous demande de l’inspecter. Il vous paraît normal mais il ne l’est évidemment pas. La seconde étape est le Tour : le magicien fait faire à l’objet ordinaire quelque chose d’extraordinaire. Mais faire disparaître quelque chose n’est pas suffisant. Le plus difficile est de le faire réapparaitre, c’est le dernier acte : le Prestige.

 On en déduit alors que notre Kanye adulé reviendra à la fin de sa performance, et signera ce qui sera certainement une des plus grandes performances artistiques de tous les temps.

  Alors, vous y croyez ? Que ce soit vrai ou pas, il y’a des choses dans la vie qui ne changeront jamais :

Kisma8