Colors Show : une couleur, un micro et surtout du talent

Avant de vous dévoiler qui est Lonely Jane et de vous raconter notre rencontre inspirante, c’est avec simplicité et beaucoup moins de suspens que je vais vous parler de mes coups de coeur du Colors Show. (Abonne-toi ici)

Serious-Klein-91-Flex

Peut-être que le nom ne te dis rien mais parfois « une image vaut mille mots » (ça commence) et si je te dis une couleur, un micro et surtout du talent ça va faire tilt. Si je ne t’apprends rien dans cet article, tant mieux tu n’es pas avant gardiste mais juste un amoureux des choses simples et efficaces peut-être sans le savoir. Mais tu pourras quand-même t’occuper en critiquant ma sélection et dire qu’E&B ce n’est vraiment plus ce que c’était mais je ne suis pas responsable de mon recrutement et a fortiori de mes articles à l’eau de rose.

Revenons au Colors Show ou je devrais dire au « A Colors Show » nom exact de la chaîne mais je trouve ça moche de dire « oh euh colors show » donc restons dans le thème de la subtilité.

Tout d’abord, la simplicité des vidéos et les titres parfois exclusifs nous laissent retrouver les artistes seuls face à leur talent. Pas d’artifices, pas de bimbos ni de polémiques juste une esthétique pure et des artistes qui savent bien chanter, jouer des instruments et nous envouter.

Née en 2016 du webzine musical berlinois Colors, la chaîne défend son crédo : « all COLORS, no genres ». Très E&B comme crédo mais surtout très open minded dans le sens où on y retrouve de la pop, du hip-hop, du rock, du rap et surtout de la musique sans étiquette. Une ambiance souvent bien smoothhh (Up iPhone Y Rob). Dénicheuse de talent ou juste sublimation de ces derniers, nous avons du mal à choisir.

Aussi ponctuelle que la publication de nos articles, Colors sort une vidéo tous les trois jours environ ce qui permet à la chaîne de comptabiliser des millions de vues en un peu plus d’un an d’existence. Il y a trois semaines maintenant Lomepal y sortait le son « Toût Lâcher », très cool de retrouver un peu simplicité et déjà plus de 2m de vues.

 

« La musique est la forme d’art la plus accessible. Elle lie les choses ensemble. Les gens, les cultures, les idées, les émotions. Elle influence et catalyse tout ce qui nous entoure »  Studio Colors

La chaine met en avant des artistes venant d’un peu partout ce qui nous permet d’écouter un rap tantôt anglais qu’espagnol avec Kidd Keo par exemple qui mixte les deux ou bien même un peu de RnB coréenne avec DEAN. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais on adore surtout le fait que la chaine met régulièrement en avant les artistes francophones.

Une première fois due à la chance et non au hasard avec Sopico. C’est en effet grâce la suggestion du Colors Show que j’ai fait ma découverte. Un fond jaune moutarde, un petit gars qui gagne à se faire connaitre et une belle surprise au final.

 

 

 

 

 

Hamza, Jok’air (très smooth), Doums avec une instru au top ou encore Siboy ont eu la chance de donner de la voix dans le studio berlinois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les roses on retient le pâle d’Eddy de Pretto avec Random et dans un registre bien différent la pastel avec Five Minutes d’Her. Là on est en plein dans l’eau de rose. « Il faut de tout pour faire un monde » 

 

 

 

 

 

“In memory of his best friend and band mate Simon Carpentier, Victor Solf of the duo Her serves up a powerful performance of « Five Minutes » which is lifted from the group’s highly anticipated debut album” 

 

 

 

 

 

 

 

Plus qu’une chaîne Youtube un veritable tremplin pour certains artistes :

« COLORS nous a permis de nous mettre en contact avec notre public. Un public qui était censé être le nôtre mais que nous n’avions pas réussi à toucher encore vraiment. C’est une plateforme internationale respectée par les créatifs et c’est parce qu’ils ont un truc à eux. Si tu vois leurs vidéos de loin, tu peux tout de suite constater que c’est une vidéo de qualité » explique Romain Hainaut du groupe Haute (électro pop française).

Assez loin du Rap, j’avais promis de la diversité.

 

 

 

 

Pour aller plus loin dans la diversité et finir en beauté, le bleu océan du Colors Show de Jorja Smith est juste carrément envoûtant et c’est assez parfait pour finir cet article « smooth », j’ai ainsi réussi à le placer trois fois, je me retire donc.