Quel bilan pour la promo 2022 ?

L’heure est venue de mettre nos différends et différences de côté. L’heure est venue de faire le deuil. Mais, quel deuil,  me demanderez-vous ? 

Le deuil de votre année au sein de l’EBS. Dans moins d’une semaine vous en parlerez au passé. Dans moins d’une semaine vous serez quelqu’un de nouveau. Dans moins d’une semaine, les 3A deviendront des 4A, les 2A deviendront des 3A et, surtout, les petits PIs de merde deviendront des 2A.

C’est à ces derniers que je m’adresse en particulier. Ces petits gens qui n’étaient rien en arrivant et qui pensent être devenu quelqu’un en l’espace d’un an. Une idée qui germe et qui grandit aisément dans tous les esprits des étudiants grâce au terreau fertile du microclimat hermétique de l’EBS.

L’heure est donc venue de remettre les pendules à l’heure. L’heure est venue de nous rappeler, de nous souvenir. L’heure est venue, de la

PROMO 2022 REVIEW

Pour ceux qui connaissent pas, vos grand-mères les goudous. Celle-ci prendra la forme de questions rhétoriques, de prédictions ambitieuses et de pistes d’amélioration sur lesquelles la promo 2023 pourra s’inspirer librement afin appréhender sereinement son année de PI de merde au sein de L’EBS.

Tout de suite, les réflexions que j’ai pu mener et mes conclusions plutôt hâtives, bien que lourdes de vérité :

Après l’achat cette année d’une toute nouvelle table de BP, le processus de corruption des esprits Mardisiens devrait continuer l’année prochaine, annonçant peut-être la future disparition de l’association, qui sait ?

Les exploits BBA de cette année, entre terrorisme résidentiel et compte insta cénomenale, devraient peu à peu mener à la fermeture du cursus, permettant aux couloirs de L’EBS de redevenir des havres de paix et d’harmonie sur terre. Cependant, on a rien sans rien, avec un tel trou dans le CA du Foyer des élèves, le prix des pintes s’alignera alors sur les prix parisiens, autrement dit 2e50 la pinte de kro, faisant perdre la seule raison pour laquelle l’EBS est mieux que la scep. (c pas vrai on a aussi d’autres trucs)

Le local SKIK-ERT-EV-ETJESAISPLUSQUOI ouvrira-t-il de nouveau un jour ? Ce serait peut-être la mesure la plus ambitieuse de l’année à venir puisqu’elle permettrait aux autres locaux d’asso de ne plus être infesté par la présence nauséabonde des membres de ces groupuscules lors des pauses de midi.

Le nouveau bureau Maurice parviendra-t-il à « redresser tout ce bordel » (source interne). A quoi faut-il donc s’attendre pour cette nouvelle année ? Un nouveau concept serait-il dans les tuyaux ? Ou peut-être est-ce une nouvelle formule avec panini + boisson + snack à 4 euros ?

Trouvera-t-on quelqu’un qui respecte autant la gente féminine que notre cher Alphonse Bertin ? Quelqu’un prêt à donner corps et langue pour satisfaire les besoins de sa douce ?

Le seul club de l’ESSEC parviendra-t-il à recruter d’autres personnes que ces teubés de Douaisiens ? Et surtout, renouvèleront-ils leur exploit au WEI ? Exploit grâce auquel ils ont ainsi pu attirer la quasi-totalité des puceaux de l’EBS ? Le carton plein est plus que probable avec la promo 2023.

Aucun doute, si l’année prochaine le Skik continue à recruter les plus gros beaufs de l’EBS, la phase finale de sa mutation en néo-SES sera plus qu’enclenchée. Will the Skik be the new SES ?

En parlant d’SES, mes sources m’indiquent qu’un pi très prometteur est en partance pour l’EBS. Certains parlent de la relève de l’énarque des énarques de la Fransse. Sans surprise, je vous le donne en mille : un nouveau Mérian intègrera peut-être l’école. En tout cas on le lui souhaite.

Semaine Ski ou Surf Trip ? Pas besoin de se poser la question l’année prochaine. Non non. En effet, la petite semaine de vacance au Maroc n’aura pas lieu. Pourquoi ? Le prénom et le nom du respo ST suffisent : Alexandre Verlet. Bonne chance les copains.

Le BDE Havana, qui aura repeint son local en rouge, parviendra-t-il à conserver le précieux sésame immaculé face à la relève des peintross de l’EBS ? Le mystère reste entier, la blacklist plane au-dessus de la Promo 2023.

L’association E&B parviendra-t-elle à ramener B2O à la deuxième édition du Cergy Street Festival ? Rien n’est moins sûr. En revanche, l’association, qui est entre les mains d’un jeune renoi métissé prometteur, ne va pas s’arrêter en si bon chemin sur sa quête de gloire et de street-cred intra et extra EBS. Sa c sur ^^

Pour finir quelques questions-objectifs-bullet-point que je me permet d’évoquer :

– Les grèves, travaux et retards sur le RER A cesseront-ils un jour ? Non.

 – Le nombre d’agressions augmentera-t-il l’année prochaine ? Rappel du record à battre : 42.5

– Combien de teufs/teufettes seront annulées au dernier moment par le BDE ? Rappel du record à battre : 2

– En parlant de teufs, quel sera le nouveau record de sold-out en teuf pour la promo 2023 ? Rappel du record à battre : 47h23min avant sold-out

– Combien de redoublants seront présent avec nos amis les PI de merde ? Rappel du record à battre : 17.6% de la promo 2021. Bien ouej les gars.

– Et enfin, cet article restera-t-il en ligne plus longtemps que mon précédent ? Rappel du record à battre : 53min pour « Parce que c’est ton T5B(C) »

 

 

Publicités